LIONEL JADOT : Café Flora

Le Café flora – Parvis de Saint-Gilles (Bruxelles) – Lionel Jadot / Synergy International / MA2 – ©archiurbain.be

C’est l’histoire d’une renaissance, d’un lieu mythique au coeur du Parvis de Saint-Gilles (Bruxelles). Sous l’impulsion créative de l’architecte Lionel Jadot, le Café Flora accueille de nouveau passants assoiffés, habitants du quartier et jeunesse branchée. Un haut-lieu emblématique du caractère festif de Saint- Gilles où le passé s’offre un nouvel avenir. « Le Café Flora, c’est un lieu qui rassemble les humains« , proclame Lionel Jadot.

Un peu d’histoire
Bâtiment iconique de Saint-Gilles, inauguré en 1905, l’Aegidium a accueilli dès le siècle passé les plus belles fêtes bruxelloises. A l’avant du bâtiment, un café restaurant invite à la curiosité : le Café Flora.

Quand Cohabs (start-up belge qui propose des espaces branchés de co-living dans des maisons de caractère à Bruxelles) et Alphastone achètent le bâtiment, le message est clair : imaginer un projet global: créer des habitations via Cohabs, rénover l’espace théâtral pour le transformer en un projet culturel et événementiel, mais aussi réhabiliter le Café Flora.

« Il était essentiel de garder le nom d’origine du café et de travailler sur la typographie de l’époque pour la communication » explique Lionel Jadot, architecte et maître d’oeuvre de la rénovation du lieu.

Le Café flora – Parvis de Saint-Gilles (Bruxelles) – Lionel Jadot / Synergy International / MA2 – ©archiurbain.be

Un café milanais à Saint-Gilles
Pour créer une atmosphère, un lieu de vie, Lionel Jadot s’inspire volontairement de l’ambiance des cafés milanais. Le Café Flora devient un espace d’échange, de travail pour certains, de dégustation pour d’autres. « J’ai choisi de garder l’esprit du bâtiment. De manière intuitive j’ai commencé à créer le design intérieur par strates, telle la composition d’un mille-feuille d’architecture. On démarre par les années 30 dans un esprit café milanais, ensuite on s’arrête dans les années 80 au détour du mouvement Memphis. Je voulais assurer la lisibilité des différentes époques grâce à des détails subtils : le bleu des années 30, les éléments métalliques (comme les étagères du bar) Memphis des années 80 et les moulures du plafond d’origine, twistées par une fresque graphique.« 

Le Café flora – Parvis de Saint-Gilles (Bruxelles) – Lionel Jadot / Synergy International / MA2 – ©archiurbain.be
Le Café flora – Parvis de Saint-Gilles (Bruxelles) – Lionel Jadot / Synergy International / MA2 – ©archiurbain.be

Un choc esthétique unique
« Je crée des collisions, un choc esthétique. J’aime aligner des choses qui ne sont pas supposées fonctionner ensemble. Je raconte une histoire, loin des catalogues formatés. » Lionel Jadot va jusqu’au bout du projet, réalisé en un temps record (seulement 4 mois de travaux). Chaque élément de détail déco, du luminaire au dessin du comptoir du bar, porte sa signature.

Pour ce projet d’envergure, il s’entoure de partenaires de choix : Sebastien Kruyt de Synergy International pour le suivi technique, Francis Metzger, Ma2 pour la gestion du permis et des parties classées. Quant au mobilier, les chaises et tables en métal sont signées par Atelier J&J. Pour la partie canapé, les sièges en bois sortent tout droit de Zaventem Ateliers, où Lionel Jadot les réalise lui- même avec son papa, Jean-Claude Jadot. Le début d’une nouvelle ligne de mobilier, collaboration transgénérationelle de la talentueuse famille Jadot.

Le Café flora – Parvis de Saint-Gilles (Bruxelles) – Lionel Jadot / Synergy International / MA2 – ©archiurbain.be

Un bar éclectique
Près de 80 places assises derrière les hautes fenêtres d’origine, plus de 120 places sur la terrasse ensoleillée du soir au matin. Le Café Flora est ouvert tous les jours de 8h30 à minuit (parfois plus tard le week-end), avec DJ’s set certains soirs. Derrière le bar, Pascal Kasongo et Thomas Boeri, qui oeuvraient déjà à la réouverture du Café Flora lors du bar Pop-up « T’es pas prêt » avant les travaux.

La carte propose bientôt des cocktails signature et offre la possibilité de savourer un petit-déjeuner jusque 15h. Au menu : des produits locaux, de la restauration sur le pouce pour un lunch rapide et savoureux sans oublier des portions façon finger food pour les apéros prolongés. Seul bar du Parvis où le service est assuré en salle jusque 18h, le Café Flora invite à profiter d’un instant un peu magique, au détour d’une atmosphère éclectique.

Le Café flora – Parvis de Saint-Gilles (Bruxelles) – Lionel Jadot / Synergy International / MA2 – ©archiurbain.be

Plus d’infos
Café Flora
16A parvis de Saint Gilles. 1060 Bruxelles
8:30 – 00:00
www.cafeflora.be
Instagram @le.cafe.flora
Facebook @cafeflora1060

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.