WHO’s WHO / LaboNord : OF7 Architectes

Fondé en 2009 à Bruxelles, OF7 Architectes est aujourd’hui composé de sept architectes dont deux architectes d’intérieur. On travaille principalement sur des projets de rénovation, beaucoup de logements mais pas uniquement. On a quelques projets de rehausse d’immeubles qu’on a pu faire en milieu urbain et on a, par ailleurs, des projets de constructions en milieux naturels remarquables.

La durabilité au sein de OF7

La durabilité est un ensemble d’actions qui vont limiter au maximum l’impact sur l’environnement et, de manière plus générale, l’impact de plusieurs manières. On a souvent aujourd’hui tendance à prendre en compte les émissions de gaz à effet de serre. C’est important, bien sûr, mais au niveau de notre activité, notre action est plurielle, nous agissons par exemple sur l’impact de la gestion de l’eau.

Nous devons faire face à un épuisement des ressources naturelles. L’impact du réemploi de matériaux est très important. Il faut minimiser l’extraction de nouvelles matières premières. Nous travaillons le plus souvent possible avec des matériaux biosourcés.

La question des déchets issus d’une transformation est quelque chose qui nous préoccupe depuis la création du bureau. Cette notion même de déchets est questionnable dans le sens où un matériau, avant d’être éliminé en décharge, peut très probablement être revalorisé d’une manière ou d’une autre.

Le réemploi est une notion très importante pour moi, elle ouvre un champ de réflexion au niveau créatif sur le design des éléments qu’on peut mettre en œuvre, c’est-à-dire qu’on a vraiment du plaisir à inventer des objets ou des matières à partir d’autres matières. Il y a une créativité qui est nécessaire et qui est très stimulante dans le fait d’utiliser des matériaux existants. C’est comme ça qu’on fait par exemple des meubles à partir d’anciennes charpentes, une fonction première va être questionné par l’architecte pour trouver une nouvelle application dans un nouveau projet, … À ce titre là, je pense que que les architectes ont particulièrement un rôle à jouer sur ce principe de réemploi. Je considère que le bâti bruxellois représente une sorte de mine de ressources dont la valorisation va dépendre de notre inventivité.

Propos recueillis auprès de l’architecte Wissam Salim, fondateur et administrateur de OF7
Site Internet : http://www.of7.be

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.