SCHUMAN : Le rond-point deviendra (peut-être) une agora urbaine

Schuman / vue aérienne – Bruxelles – ©COBE / BRUT

On se souvient de l’aménagement en forme de tribune du bureau XDGA qui fut placé aux oubliettes après de nombreuses années de tergiversation. On se souvient, alors, d’un concours international d’architecture qui fut lancé fin décembre 2015. Au terme de l’appel, plus de 20 bureaux d’études avaient remis un projet dont 5 furent dans un premier temps désignés à peaufiner leurs esquisses. Le jury d’experts, dirigé par le Bouwmeester Kristiaan Borret, a élu en décembre 2017 le projet du bureau danois COBE et du bureau bruxellois BRUT.

Depuis cette date, les bureaux d’architectes lauréats ont approfondis leurs esquisses et peaufinés les plans en étroite collaboration avec l’administration régionale Bruxelles Mobilité, BELIRIS et les autres partenaires. Et, aujourd’hui, le Ministre Pascal Smet (Travaux publics et Mobilité) et Rudi Vervoort (Aménagement du territoire) ont présenté les conclusions et le projet qui devrait être aménagé sur le rond-point Schuman. (Permettez-moi de laisser un conditionnel à ma phrase, tant – à Bruxelles – les effets d’annonce sont légions – surtout à 3 semaines des élections européennes et régionales en Belgique. L’enquête publique démarrera après les élections et, une fois le permis obtenu, les travaux pourraient débuter au second semestre 2020 espèrent les autorités actuelles.)

Pascal Smet insiste sur le fait qu’il ne faut plus parler de rond-point mais d’une agora urbaine ou le piéton est remis au centre du dispositif.

Sur l’ensemble du périmètre, un vaste domaine piétonnier est créé allant du parc du Cinquantenaire jusqu’au pont Loi. La circulation entre l’avenue de Cortenbergh vers la rue de la Loi est maintenue. Le concept de centralité avec le dessin des cercles concentriques au sols et l’installation d’un majestueux auvent miroir au centre de l’espace restent le cœur du projet.

« Avec ce projet, les concepteurs de COBE / BRUT démontrent un travail soigné. Depuis le concours, le plan a été affiné sans pour autant perdre la puissance originale du concept. Les différents modes de circulation fonctionnent avec le confort voulu et les éléments liés à la sécurité sont intégrées de manière discrète. La nouvelle place Schuman s’en retrouve ouverte tout en étant accueillante. » (Kristiaan Borret, Bouwmeester)

Schuman / vue du sol – Bruxelles – ©COBE / BRUT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.