WHO’s WHO / LaboNord : Atenor

Atenor est une société de développement immobilier qui est active dans dix pays et qui est particulièrement axée sur le développement durable. On fait des projets dans les secteurs
du bureau et du résidentiel, plutôt grand quand même et, actuellement, on a 1.200.000 m2
projets en développement.

La durabilité au sein de Atenor

Au sein d’Atenor, on s’est beaucoup interrogé sur ce qu’était la durabilité. Pour répondre à cette question, on a choisi de consulter les partenaires avec qui on travaille : nos clients, les banques, les investisseurs, les différentes autorités publiques pour pouvoir avoir une sorte de définition la plus large possible de ce qu’est la durabilité pour eux, ce qu’ils attendent de ces questions. De ces questions, évidemment, le point essentiel qui est sorti est tout ce qui concerne le changement climatique. Bien sûr, les économies de CO2, les bâtiments qui peuvent être neutres en énergie et même en émissions carbone. L’autre point qui était intéressant, c’est tout ce qui est plus le logement, tout l’aspect social de ce monde qui est en transition, qui est en train de se développer.

On a fait aussi un sondage en ligne qui nous a permis d’établir une dizaine de critères environnementaux et sociaux pour voir quels doivent être les objectifs, quels doivent être les critères d’une activité qu’on peut considérer comme durable.

Au sein d’Atenor, on regarde attentivement toutes les évolutions qui sont à la fois dans les demandes et les attentes de nos clients, des personnes qui vont habiter dans les bâtiments qu’on fait. Mais on regarde aussi l’évolution au niveau de la réglementation.

En 2021, la taxonomie européenne est sortie. C’était une sorte de guidelines pour nous qui était assez simple à appliquer vu qu’on avait déjà mis en place beaucoup de caractères de développement durable, de certifications. Et puis d’un autre côté, on reste attentif aux objectifs qui sont demandés par la société. Parmi les critères, on a des critères sur les émissions carbone, on a des critères de biodiversité, on a des critères de développement de vie, de communauté au sein des quartiers.

Et donc tous ces objectifs, on a pu les lister et parfois même les chiffrer et se fixer un plan d’action qui se déploie jusqu’en 2025-2030 afin d’améliorer à chaque fois la qualité des bâtiments qu’on produit.

Propos recueillis auprès de Julie Willem, Archilab Director de Atenor
Site Internet : https://www.atenor.eu/fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.