LIVRE : « La ville sensible » (L’Harmattan)

Les éditions L’Harmattan publie dans leur collection « Questions contemporaines » et la série « Questions urbaines » un nouvel ouvrage intitulé « La ville sensible » qui propose des réflexions interdisciplinaires sur la ville.

Sous la direction de Paul Vermeylen, le livre regroupe les contributions de Harry Dersk (Nimègue), Josep Bohigas (Barcelone), Régine Charvet-Pello (Tours), Nicolas Gilsoul (Paris), Laetitia Nolet (Bruxelles), Andreas Krüger (Berlin) et Inès Péborde (Rotterdam).

« Les sens façonnent notre perception intime et collective de l’espace urbain. Celui-ci reflète-t-il à son tour les aspirations, les attentes, les émotions des citoyens, des usagers ? L’aménagement ou la gestion contribuent-ils à l’émotion positive, l’urbanité, la confiance, la joie de la vi(ll)e ? Trop souvent, l’urbanisme dit moderne a ignoré le lien avec les sens, la vie collective, la mémoire du temps, la nature et ce, au profit du calcul et du « tout immédiat ». Or, la ville n’est pas que mathématique à l’heure de l’intelligence artificielle ou de la « smartification« . Bien d’autres champs impactent la ville et se déploient à travers de nouvelles approches. Ce sont ces thèmes qui sont traités par les praticiens provenant de divers coins d’Europe » déclare l’architecte-urbaniste et expert en management public Paul Vermeylen.

Couverture du livre « La ville sensible » – Editions L’Harmattan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.