TOUR ET TAXIS : Début de chantier pour le pont Suzan Daniel

Beliris entame ce 2 septembre 2019 la construction du pont Suzan Daniel qui reliera le boulevard Simon Bolivar à l’avenue du Port à hauteur de la rue Picard. Destiné aux transports en commun, cyclistes et piétons, il enjambera le canal Charleroi-Bruxelles-Anvers sur une longueur totale de 90 m. Véritable chainon manquant entre la Gare du Nord et Tour et Taxis, cet ouvrage d’art offrira aux passants une nouvelle perspective sur le canal et le futur parc du quai des Matériaux.

Pont Suzan Daniel – ©Zooo-Beliris

Un nouvel outil de mobilité

Le pont marque une première à Bruxelles puisqu’il est entièrement dévolu à la mobilité active : transports publics, piétons et cyclistes pourront s’y côtoyer en harmonie. Il recréera du lien entre les quartiers et zones en développement. Réalisé en partenariat avec Bruxelles Mobilité, Bruxelles Environnement et le Port de Bruxelles, le pont donnera aussi un accès direct au futur parc récréatif du quai des Matériaux, prochainement réaménagé par Beliris.

Un défi technologique

Le pont est constitué d’une travée principale de 60 m de portée au-dessus du canal et de deux travées latérales de 30 m de portée au-dessus des quais. Le tablier du pont, en béton, est suspendu à deux arcs métalliques particulièrement minces. Les arcs et suspentes de la travée principale sont en métal peints en blanc, tandis que les arcs des travées latérales sont en béton gris. En prévision de la pose du pont, une rampe d’accès a déjà été construite entre le quai des Péniches et le quai de Willebroeck. 

Un espace pour chacun 

Le pont comprendra deux zones de circulation : une zone asphaltée de 7 m pour les transports publics et une zone cyclo-piétonne de 6 m de large en bois. Du haut du pont, les cyclistes et promeneurs auront une vue dégagée vers le canal et le futur parc. Pour le confort des personnes à mobilité réduite et cyclistes, la pente du pont a été limitée sur toute sa longueur à moins de 4 %.

Le pont garde un gabarit de 7 m de hauteur sur toute la largeur du canal pour le passage des péniches avec conteneurs. Une hauteur de 4 m est assurée sur le quai des Péniches pour le passage des services de secours.

Un éclairage naturel 

De nombreux puits de lumière dans le tablier, protégés par des grilles, permettront à la lumière naturelle d’atteindre les quais sous le pont. Un éclairage LED sur les garde-corps assurera l’éclairage fonctionnel la nuit. Un éclairage architectural, conçu en accord avec le plan lumières de la Ville de Bruxelles, mettra en valeur les arcs, suspentes ainsi que les piles sous le tablier.

Pont Suzan Daniel – ©Zooo-Beliris

Planning et budget

Les travaux du pont débutent ce 2 septembre 2019 pour se terminer au printemps 2021. Les travaux du parc sur le quai des Matériaux débuteront quant à eux mi-2020. Ces projets forment un exemple impressionnant de développement urbain dans la zone bruxelloise du canal. Un montant de 6,75 millions d’euros est alloué à ce chantier réalisé par les équipes de Beliris, avec les auteurs de projet Greisch et l’entrepreneur Jan de Nul – Aelterman.

Un nouveau nom : Suzan Daniel

Le choix du nom du pont a fait l’objet d’un processus participatif au cours duquel les citoyens ont pu proposer des idées et choisir le nom parmi cinq propositions retenues. Le nom de Suzan Daniel a été le plus plébiscité. Née à Bruxelles en 1918, Suzan Daniel fréquente très tôt le milieu homosexuel bruxellois dont elle devient une leader. En 1953, la jeune femme participe à une conférence sur l’égalité des sexes à Amsterdam. À son retour, déterminée, elle crée le premier mouvement LGBT+ en Belgique. Elle décède à Uccle en 2007.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.