BE.EXEMPLARY : et de 3 !

3édition de l’appel à projets be.exemplary : Désignation de neuf lauréats !

En avril dernier 2018, le gouvernement bruxellois lançait la troisième édition de be.exemplary, l’appel à projets de construction et de rénovation exemplaires en termes de développement urbain durable.

be.exemplary a pour ambition de stimuler les projets apportant une réponse à 4 défis :

  • Promouvoir une architecture et un urbanisme de qualité
  • Encourager des projets à portée sociale
  • Relever les défis environnementaux
  • Inscrire le projet dans un cycle d’économie circulaire

« Nous avons lancé cette initiative en 2016 et je me réjouis qu’elle se pérennise. Nous avons fait évoluer l’appel à projets pour que, chaque année, il permette de dévoiler une plus large gamme de projets innovants ! Ces projets lauréats doivent, à terme, servir de modèle à d’autres initiatives. Nous avons à cœur de financer des procédés de construction innovants et duplicables. Nous voulons promouvoir l’innovation et démontrer qu’elle n’est pas toujours plus chère, au contraire » a précisé le Ministre-Président Rudi Vervoort.

« Les bâtiments sont responsables à Bruxelles de 55% des émissions gaz à effet de serre. Il faut encourager la construction et la rénovation dans une logique d’économie circulaire et au moyen de matériaux durables combiné avec de hautes performances énergétiques. Cela permet de répondre au défi climatique et environnemental en honorant l’engagement pris par la Région de Bruxelles Capitale lors de la COP21. be.exemplary est aussi un réel levier à l’innovation pour beaucoup d’entreprises de construction dans leur transition vers une construction durable, les permettant d’acquérir de nouvelles compétences et de tester des techniques innovantes. Les acteurs économiques sont chaque jour plus nombreux à prendre conscience que l’environnement peut être également une opportunité économique. Enfin, je suis également heureuse que davantage de petits projets aient été sélectionnés cette année. En effet, cette innovation doit être portée par tous, les ménages, les entreprises et les pouvoirs publics », a déclaré la ministre du Logement, Céline Fremault déclaré la ministre du Logement, Céline Fremault.

L’objectif de l’édition 2018 était de favoriser notamment la participation des particuliers. Dans ce contexte, le subside pour la catégorie « petits projets » a été porté à 200€/m2 (au lieu de 125 €/m2) avec un minimum de 20 000€ par projet, pour stimuler leurs ambitions. Dans le même ordre d’idée, la dimension « portée sociale » a été assouplie pour les projets des particuliers. Au regard des candidatures rentrées au 30 juin, l’objectif a été atteint. En effet, l’édition 2018 est un succès avec un total de 30 projets candidats au lieu de 25 l’année précédente, avec 10 projets dans la catégorie « petits projets ». 9 lauréats ont été désignés, dont 4 de particuliers !

4 lauréats dans la catégorie 1 (petits projets)

  1. Projet Vignette
    Construction à Auderghem, dans un quartier animé d’une dynamique participative (véritable ilot dans la ville), d’une maison unifamiliale avec « atelier » flexible et évolutif.
    Architecte : Karbon architecture & urbanisme
  2. Projet Finstraart
    Réhabilitation à Molenbeek-Saint-Jean, dans un quartier proche du canal, d’une construction industrielle existante en logements « collectifs et diversifiés ».
    Architecte : Arian Schelstraete
  3. Projet Jaspar
    Transformation à Saint-Gilles, à proximité de la petite ceinture, de chambres de bonnes en un logement 3 chambres.
    Architecte : Guillaume Sokal
  4. Projet ABC
    Extension de l’infrastructure de l’association artistique Art Basics for Children située à Schaerbeek.
    Architecte : HUB
be.exemplary – Projet Jaspar – © Guillaume Sokal

5 lauréats dans la catégorie 2

  1. Projet Grande Halle
    Construction à Molenbeek-Saint-Jean, en bordure du canal, d’une nouvelle crèche francophone de 1642 m2 pour 72 enfants.
    Architecte : AM Zampone – L’escaut
    Maître d’ouvrage : Commune de Molenbeek Saint Jean
  2. Projet Optima
    Construction à Schaerbeek d’une école néerlandophone et extension d’une école francophone le tout réparti sur 4.467 m2.
    Architecte : AM Java Architecten / Geurst&Schultz
    Maître d’ouvrage : Commune de Schaerbeek
  3. Projet Mutsaard
    Réalisation à Laeken d’un complexe scolaire néerlandophone de 10.821 m2.
    Architecte : Low architecten bvba
    Maître d’ouvrage : Ville de Bruxelles
  4. Projet Ambassade
    Reconversion à Schaerbeek d’une ancienne ambassade en habitat groupé intergénérationnel de 2683 m2.
    Architecte : TWYCE Architects
    Maître d’ouvrage : Habitat groupé Ambassade
  5. Projet Recypark
    Construction à Anderlecht en bordure du canal, d’un ensemble Recypark avec espace public juxtaposé (comprenant entre autre un skate-park) couvert sur 2.165 m2.
    Architecte : 51N4E
    Maître d’ouvrage : Bruxelles Propreté
be.exemplary – Projet Grande Halle – ©AM Zampone – L’escaut
be.exemplary – Projet Mutsaard – ©Low architecten
be-exemplary – Pojet Ambassade – ©TWYCE Architects
be.exemplary – Projet Recypark – © 51N4E

Mise en œuvre

Au total, un budget de 2, 2 millions d’euros sera distribué aux maîtres d’ouvrages et concepteurs des projets sélectionnés. Les subsides seront libérés au fur et à mesure de l’évolution du dossier, en 2 tranches pour les maîtres d’ouvrage et en 3 pour les concepteurs. Les concepteurs touchent effectivement une première tranche dès la notification des sélections.

Les tranches suivantes sont versées aux maîtres d’ouvrage et concepteurs à l’obtention du Permis d’urbanisme et à la fin du chantier.

Dans la suite logique du succès de l’édition 2018, be.exemplary lancera un nouvel appel à projets en 2019. Les projets devront être rentrés courant juin 2019. Une séance d’information à ce sujet est prévue en avril prochain.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.