FESTIVAL ARTONOV

La sixième édition du Festival ARTONOV aura lieu à Bruxelles dans différents lieux Art nouveau, Art Déco et d’architecture notable sur le thème « ce que le jour doit à la nuit ». En route pour la sixième édition plus engagée que jamais grâce à la motivation de l’équipe du festival, des artistes et des lieux partenaires, le Festival ARTONOV s’apprête à  surprendre le public avec une programmation inédite du 4 au 11 octobre 2020.

La programmation a été adaptée aux normes sanitaires actuelles tout en conservant le thème « ce que le jour doit à la nuit »  et en maintenant le goût de l’aventure artistique que le festival défend depuis la première édition. Unissant l’Orient et l’Occident, les artistes de cette édition s’emparent de la lumière et l’enchantent pour mieux révéler au public un monde aux multiples transparences.

Depuis le confinement, un défi pour tous, en tant qu’individus, communautés et dans l’ensemble de la société, il est temps d’illuminer cette période sombre et d’aller à la rencontre des événements culturels.  Un vent de nouveauté souffle sur cette édition spéciale avec la présence de la jeune génération artistique belge et internationale.Cette année les organisateurs du festival ont opté pour des lieux d’architecture contemporaine tels que COOP à Anderlecht avec Stretch/Timemonochromes, une performance continue de 4h réalisée par la directrice, chorégraphe et artiste visuelle Isabella Soupart et le directeur musical et pianiste Guy Vandromme, spécialiste de Steve Reich.

See U à Ixelles, anciennement caserne de gendarmerie, accueille le collectif granvat et la performance Come on Feet alliant la puissance et l’improvisation des cultures de la danse underground à la flexibilité et aux techniques de la danse contemporaine.

Les amateurs d’Art nouveau ne seront pas pour autant oublié. À la Bibliothèque Solvay, l’impressionant duo jazz composé de Médéric Collignon et Vincent Courtois célèbre le retour au toucher du son, mélange de bruits urbains, beat-box et improvisations sur leurs retrouvailles. Ils joueront le temps présent avec leurs bagages du temps écoulé.

Dans la Maison Saint-Cyr de l’architecte Gustave Strauven, une découverte multi-sensorielle pour un public privilégié limité avec la musicienne Catalina Vicens à l’organetto et les installations olfactives de la créatrice de parfums et artiste plasticienne Lisa Goldberg. Celle-ci interviendra également Chez Pias, le bâtiment moderniste de l’Ancienne imprimerie du journal Le Peuple des architectes Bernard et Maxime Brunfaut avec Michaël Grébil Liberg (luth médieval, voix et électronique) pour un moment poétique dédiée aux lumières et aux ténèbres.

L’époque de l’Art nouveau sera aussi à l’honneur avec une intégrale en deux concerts de la musique pour instruments à vents – sur instruments d’époque – de Francis Poulenc à l’Hôtel Max Hallet,  par l’ensemble Dialoghi et Antoine Pecqueur (texte).

Moment fort de cette édition, la soirée au musée de la Banque Nationale dédiée à une œuvre de la collection d’art de la Banque avec le duo ART’uur de Wim Van Hasselt et Koen Plaetinck. Ils collaborent avec divers artistes interdisciplinaires et font usage de nouvelles plate-formes numériques. Équipés de trompettes multiples, d’une diversité étrange de percussions et d’un trop-plein d’électronique, ils conçoivent un nouvel univers sonore.

Et enfin, une nouveauté singulière par la présence de l’art du cirque. Jeanne Mordoj présentera le fruit de sa résidence d’une semaine dans le bâtiment de l’Hectolitre, ancien club échangiste bruxellois.

Plus d’infos :
Dates : du 04 au 11/10/2020
Programmation : festival-artonov.eu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.