METRO 3 : Les plans ont été optimisés

La création de la nouvelle ligne de métro sur l’axe nord-sud ne semble plus faire l’unanimité au sein des nouvelles majorités communales. En décembre 2018, la Ville de Bruxelles et Saint-Gilles ont imposé un coup de frein au projet. Les observateurs politiques y voient une tractation de la part d’Ecolo-Groen pour forcer le débat lors de la constitution de la future régionale pur autant que la vague verte se poursuive.

Pendant ce temps, Beliris annonce que les plans de plusieurs stations sur le tracé entre la Gare du Nord et la station Bordet ont été optimisé suite à diverses demandes des riverains, des communes et de la Région.

À cet effet, Beliris a réintroduit le permis global de l’extension du métro, ce qui permettra aux citoyens de disposer des plans les plus récents lors de l’étude d’incidences, qui évaluera l’impact du projet. Cette analyse, qui devrait débuter en 2019 après enquête publique, évaluera le projet sur les aspects suivants : mobilité, urbanisme, paysage et aménagement du territoire, patrimoine immobilier et archéologique, domaine social et économique, environnement sonore et vibratoire, sol et eaux, domaine énergétique, qualité de l’air, microclimat, déchets et aussi sur l’être humain.

La future ligne de métro 3 reliera dans un premier temps Albert à la Gare du Nord, en transformant l’axe de pré-métro existant en métro. Dans une seconde phase, un nouveau tunnel sera creusé entre Gare du Nord et Bordet afin d’offrir une nouvelle liaison rapide vers le Nord de la Région.

LES PLANS DE 3 STATIONS ADAPTÉS

Pour la future station Riga, le projet se veut davantage en harmonie avec le quartier : perspectives conservées, meilleur respect des plantations existantes et, à l’issue des travaux, un Square Riga le plus proche, architecturalement, de son état actuel. Le projet conserve ainsi les symétries originales prévues par son concepteur Octave Houssa. Divers contacts ont été établis avec le comité de riverains Helm3tro et une présentation à tous ses membres aura lieu début 2019.

Les dimensions de la future station Paix ont été raccourcies pour en optimaliser les coûts et l’efficience, en conservant les mêmes normes de confort et de qualité.

L’architecture de la future station Verboekhoven a aussi été optimisée afin de permettre la construction d’un espace d’intérêt public au-dessus de la future station, à la demande de la commune de Schaerbeek. Le tunnel sous les voies de chemin de fer ne sera pas réalisé, en raison de la décision de la SNCB et Infrabel de ne pas y réaliser à court ou moyen terme une halte RER. Les ingénieurs ont toutefois conservé la possibilité de réaliser ces travaux dans le futur.

L’ÉTUDE D’INCIDENCE DE LA CONNEXION GARE DU NORD EST EN COURS

Concernant la connexion du nouveau tunnel au tunnel existant sous la Gare du Nord, l’étude d’incidences est en cours. Lorsque les recommandations de l’étude seront transmises aux services de Beliris, les plans seront adaptés et une enquête publique aura lieu dans le courant de l’année 2019.

CONTACT

Les riverains peuvent toujours contacter les équipes de Beliris, qui se tiennent à leur écoute et prêtes à répondre à leurs questions, soit par téléphone au 0800 11 299, soit par mail via info.beliris@mobilit.fgov.be.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.