EXPO : Inauguration BRUT de KANAL

Garage Citroën, KANAL, Centre Pompidou, CIVA, le nouveau « lieu de vie » porté par Yves Goldstein a encore trop de noms pour n’en retenir qu’un, celui de KANAL (à ne pas confondre avec K-nal, l’établissement HORECA qui se trouve juste en face de Citroën…).

KANAL – Centre Pompidou – ©archiurbain.be

C’est quoi KANAL ?
C’est la volonté pour le gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale de créer un musée d’art contemporain. En choisissant l’ancien garage Citroën comme lieu pour développer son méga-projet, la région oublie qu’elle a déjà sur son territoire un centre d’art aux anciennes Brasseries Wielemans-Ceuppens, le Wiels, et qu’un espace (étang devrais-je même écrire) est à sa disposition pour agrandir ce lieu emblématique de la commune de Forest.
Mais Citroën est bien mieux situé en bordure du canal – site prioritaire de développement pour la Région – et non loin du développement de Tour & Taxis.

KANAL – Centre Pompidou – ©archiurbain.be

KANAL – Centre Pompidou – ©archiurbain.be

Rapidement, l’ancien Directeur de cabinet du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale, Yves Goldstein, se voit confier la mission de développer ce projet d’envergure.
Problème de taille : la Région n’a pas de collection.
Rapidement, un accord est trouvé avec le Centre Pompidou dans le cadre d’un partenariat de 10 ans. Et tout se met en place. La Fondation Kanal est créée, elle est présidée par Yves Goldstein. Ce dernier est aussi Président de la Fondation CIVA et décide de l’incorporer dans le projet Citroën. Petit-à-petit, ce n’est plus un musée d’at contemporain qui se crée mais un lieu de vie et de rencontres qui voit le jour.

Après une période de concours mené par le service du Bouwmeester, qui a vu les plus grands bureaux d’architecture du monde entier déposer un projet d’intention, c’est NoAarchtitecten en collaboration avec EM2N et Sergison Bates architects qui a remporté haut la main l’approbation du jury.

Rien ne semble perturber les ambitions d’Yves Goldstein. Il avait promis de rester dans les clous temporels lors d’un entretien qu’il avait accordé à Archi Urbain et il semble bien tenir l’ensemble de ses promesses avec l’ouverture de BRUT.

Maquette KANAL – NoAarchtitecten en collaboration avec EM2N et Sergison Bates architects – ©archiurbain.be

C’est quoi BRUT ?
Durant treize mois, sur un mode résolument expérimental transformant l’ancien garage Citroën en une plate-forme ouverte à une réflexion sur les enjeux du musée de demain, une programmation pluridisciplinaire se déploie dans les vastes espaces récemment libérés de leurs fonctions et laissés en état. De multiples propositions s’attachent à faire écho à l’identité du lieu – à ses qualités esthétiques uniques, typiques de l’architecture industrielle des années 1930, mais également à son histoire humaine et sociale, palpable au fil des ateliers et des bureaux.

Il ne s’agit donc pas du projet définitif mais d’une mise-en-bouche afin que le bruxellois s’approprie le lieu avant de l’oublier pendant près de 2 ans, le temps que les travaux soient faits et que KANAL voit vraiment le jour dans toute sa splendeur et dans tout son envergure.

KANAL – Centre Pompidou – ©archiurbain.be

KANAL – Centre Pompidou – ©archiurbain.be

Maison tropicale – Jean Prouvé (1953) – KANAL – Centre Pompidou – ©archiurbain.be

Pavillon de verre – Ross Lovegrove (2012) – KANAL – Centre Pompidou – ©archiurbain.be

Oued Laou – Martial Raysse (1971/2014) – KANAL – Centre Pompidou – ©archiurbain.be

KANAL – Centre Pompidou – ©archiurbain.be

KANAL – Centre Pompidou – ©archiurbain.be

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *