BPI pionnier du redéveloppement du quartier de la gare d’Ottignies

BPI – entouré de l’urbaniste bruxellois MSA, du paysagiste français BASELAND, du conseiller en durabilité MATRICIEL – se lance dans le défi d’être le pionnier du redéveloppement du quartier de la gare d’Ottignies. L’équipe du projet SAMAYA a pour ambition de constituer une nouvelle génération de quartier exemplaire et innovant.

Pour la première fois en Wallonie, un projet immobilier intégrera une réflexion d’économie circulaire. Le projet SAMAYA est aussi basé sur un concept urbain innovant : l’axe de composition est constitué par une dorsale verte dédiée à la mobilité douce (piétons, vélos…).

Un développement innovant et exemplaire
Véritable lieu de passage, de rencontres, de détente, d’activités sportives et de loisirs, cette dorsale rythmera le développement des différents îlots qui seront conçus par des architectes différents en respectant l’environnement et la qualité de vie.

Le projet SAMAYA sera multifonctionnel mais composé majoritairement de logements (de l’ordre de 900 unités) de typologies diversifiées et ponctués d’équipements collectifs. Au plus proche de la gare, le projet prendra un caractère plus mixte intégrant quelques commerces, des espaces pour PME et bureaux, ainsi que des services.

Après la mise en place d’un plan d’assainissement, le site repris comme zone d’habitation au plan de secteur comprendra de nombreux espaces verts tant publics – donc accessibles à tous – que privatifs, avec un soin particulier pour la diversité des végétations jouant de couleurs suivant les saisons et la création de nouveaux biotopes. A terme, ces espaces verts seront majoritaires dans la superficie totale alors qu’aujourd’hui le terrain est en grande partie couvert de dalles de béton.

Le projet SAMAYA sera producteur de valeur ajoutée et de liens pour tous, futurs habitants et riverains actuels des quartiers environnants qui souhaitent notamment rejoindre la gare et profiter d’une nouvelle offre de services encore inexistante dans les quartiers environnants (commerces de proximité, crèche…).

Le quartier de la gare
Situé à quelques minutes à pied ou à vélo du cœur de ville d’Ottignies-Louvain-La-Neuve, le site du projet SAMAYA s’intègre à l’important carrefour multimodal que constitue la gare d’Ottignies. Un nouvel aménagement de la gare et de ses abords fait partie des plans de la SNCB annoncés par le ministre fédéral le 17 mars dernier. À terme, la mobilité du quartier se verra complètement revue permettant une connexion directe au projet SAMAYA.

Actuellement, le site est majoritairement occupé par des entrepôts et des dépôts de matériels de l’entreprise BENELMAT. Le démantèlement de ces installations, démarré sur une petite partie au nord, se poursuivra jusqu’en 2018.

Le processus
BPI a déjà déposé auprès de la Ville d’Ottignies-Louvain-la-Neuve une première demande de permis d’urbanisme portant sur 74 logements et 1 centre médical sur la petite partie au nord du site. La demande sera mise à l’enquête publique tout prochainement.

Le mercredi 19 avril 2017, BPI a organisé la réunion d’information publique préalable à l’étude d’incidence de la future demande de permis d’urbanisation pour le développement des 10 hectares de la partie sud du site qui est toujours en exploitation par l’entreprise BENELMAT.

Dès 2016, BPI a pris l’initiative de mettre en place un processus participatif d’ateliers urbains. Préalablement à toute procédure officielle portant sur ces 10 hectares, une quinzaine de représentants des riverains qui s’étaient portés candidats, la Commission Consultative d’Aménagement du Territoire et de la Mobilité (CCATM) et les représentants de la Ville d’Ottignies-Louvain-la-Neuve ont participé volontairement et activement à ce processus.

Il ressort des quatre ateliers animés par la société spécialisée ECORES une série de recommandations et solutions, en réponse aux incidences et opportunités que suscitent le projet. Un document de synthèse sera transmis au chargé d’études d’incidence. BPI compte prolonger cette dynamique de participation tout au long du processus de développement du projet.

Samaya-BPI / Photo Presse Florence Legein

Samaya-BPI / Photo Presse Florence Legein

Samaya-BPI / Photo Presse Florence Legein

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *