CONFERENCE : Grafton Architects

Fondé en 1978 par les architectes irlandaises Yvonne Farrell et Shelly McNamara, le bureau Grafton se caractérise par une esthétique brutaliste questionnant constamment les concepts d’échelle, de masse et de gravité. Cette approche est toutefois profondément ancrée dans une préoccupation primordiale pour le duo d’architectes : créer une architecture engagée dans le respect du lieu. Fortement marquées par la ville de Dublin et son histoire, elles ont l’ambition de produire une architecture contemporaine sensible aux spécificités du contexte et à son passé pour créer ce qu’elles appellent une « nouvelle géographie ». Leurs réalisations ouvrent une réflexion sur la manière dont s’ancre un bâtiment et engagent ainsi des relations entre l’histoire et le présent. Leurs projets cherchent à incorporer la ville et à offrir aux habitants les supports d’une nouvelle urbanité.

Au cours des 40 dernières années, Grafton s’est progressivement créé une renommée internationale jusqu’à devenir aujourd’hui l’une des figures incontournables de la scène architecturale contemporaine. En 2008, le bureau est salué du World Building of the Year Award pour le projet de la Bocconi University à Milan. Et en 2016 elles reçoivent le premier prix international du RIBA pour leur projet d’Université à Lima. À côté de la pratique au sein de leur bureau, Yvonne Farrell et Shelly McNamara enseignent dans de grandes universités telles que l’EPFL à Lausanne et l’Accademia d’Archittettura à Mendrisio. Elles étaient, cette année, les commissaires générales de la Biennale d’architecture de Venise « Freespace ».

INFORMATIONS PRATIQUES
Date : Mardi 11 décembre 2018 – 20:00
Lieu : Palais des Beaux-Arts, Salle Henry Le Boeuf. 23 rue Ravenstein. 1000 Bruxelles
Tickets : 8 euros
Langue : Anglais
Infos et réservation : +32 2 507 82 00 | bozar.be

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.