500ème ARCHI URBAIN

Depuis octobre 2006, Mister Emma a promené sa petite caméra auprès de nombreux bureaux d’architecture.

Il a rencontré des architectes, des urbanistes, des paysagistes, des politiques, des écrivain.e.s, des artistes, … et vous !

Novice en architecture, Emma a appris de vous et vous a mis en lumière dans ses reportages au format atypique.

A l’occasion de la 500ème d’ARCHI URBAIN, il a convié BENOIT MORITZ à venir parler de l’évolution de Bruxelles depuis la création de l’émission jusqu’à nos jours lors d’une soirée exceptionnelle qui s’est tenue le mercredi 5 février 2020 au ADAM – Brussels Design Museum.

Les photos de la soirée se trouvent ici (mot de passe : Archiemma) et la vidéo souvenir juste ci-dessous !

Benoit Moritz est un fin connaisseur de l’architecture bruxelloise, de son histoire et de ses évolutions récentes. Il est architecte, urbaniste, enseignant à la Faculté d’Architecture La Cambre Horta – ULB. Il est aussi associé au bureau MSA avec lequel il reçut notamment le prix Mies van der Rohe, dans la catégorie Architecte Émergent, en 2017, pour le projet NAVEZ que le bureau a développé avec V+. Benoit Moritz est également Membre de l’Académie Royale de Belgique, associé à la Classe des Arts.

Benoit Moritz – ©Photo Presse BM

Durant la soirée, les 350 invités ont eu l’opportunité de donner leur avis sur Bruxelles. Nous avons compilé les réponses qui seront diffusées les dimanches 5 et 26 avril 2020 à 18h45 sur BX1.

L’exposition temporaire du ADAM – Brussels Design Museum, PUNK GRAPHICS. TOO FAST TO LIVE, TOO YOUNG TO DIE., fut accessible gratuitement à tous les invités de la soirée.

Plus de quarante ans après l’explosion du punk sur les scènes musicales new-yorkaises et londoniennes, son impact sur la culture au sens large se fait toujours largement ressentir. Né à une époque de malaise économique, le punk a été une réaction, en partie, à une industrie du rock de plus en plus conventionnelle. L’énergie du punk est devenue un puissant phénomène sous-culturel qui a transcendé la musique pour toucher d’autres domaines tels que l’art visuel, la mode et le graphisme.

Cette exposition explore le langage visuel unique du punk tel qu’il s’est développé aux États-Unis et au Royaume-Uni à travers des centaines de visuels parmi les plus mémorables du genre.

L’organisation de cet événement a été rendu possible grâce au soutien de l’Ordre des Architectes – Conseil francophone et germanophone, urban.brussels, citydev.brussels, cellule d’architecture de la Fédération Wallonie-Bruxelles ainsi que de BX1, Focus Archi et agendarchitecture.be

8 comments to “500ème ARCHI URBAIN”
  1. Pingback: BX1 : Emissions de la saison 19-20 – ARCHI URBAIN

  2. Pingback: ARCHI URBAIN (14/29) : Hors série / 500ème (1/2) – ARCHI URBAIN

  3. Pingback: ARCHI URBAIN (14/30) : Hors série / 500ème (2/2) – ARCHI URBAIN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.